Pompe de filtration (filtre biologique ou autre)

Dans un premier temps il est essentiel de connaître la capacité de votre bassin. Pour cela le calcul à effectuer est le suivant :

Pour un bassin rectangulaire :

Volume en Litre = Largeur en m x Longueur en m x profondeur en m x 1000

Pour un bassin rond :

Volume en Litre ≈profondeur en m x Diamètre en m x Diamètre en m x 0,8 X 1000

 

Ensuite, pour que votre système soit efficace, on considère que le volume d’eau doit passe une fois toute les deux heures dans la filtration. Par conséquent, le débit de votre pompe correspondra au volume du bassin divisé par deux. Par exemple, pour un bassin de 12000L il faudra au minimum un débit efficace de 6000L/H.

Notez que pour des bassin de capacité inférieure à 6000L, vous pouvez envisager de faire passer le bassin dans le filtre une fois par heure. Dans ce cas pour un bassin de 5000L, il faudra un débit efficace de 5000L/H. 

Mais ce n’est pas tout ! Il faut également tenir compte des pertes de charge qui s’établissent de manière plus ou moins importante suivant l’installation. Ces pertes sont influencées par différents facteurs, tels que le diamètre et la longueur de tuyau (toujours préférer un gros diamètre si on a le choix, et le plus court possible), la présence ou non de coudes, la hauteur d’eau à remonter (entre la surface de votre bassin aquatique et votre filtre), la pression imposée par certains kits de filtration.

Bien sur, cela n’est pas toujours facile à évaluer !

Certaines pompes disposent de courbes indiquant le débit d’eau en fonction de la hauteur à remonter, cela peut vous aider dans votre choix.

Calcul des pertes de charge

Pour calculer le débit nécessaire d'une pompe, on doit tenir compte de deux éléments: la hauteur de relevage d'une part et les pertes de charge d'autre part.

On calcule ainsi la hauteur manométrique totale HMT.

HMT= Hauteur de relevage+pertes de charge

 

Les pertes de charge, quant à elles, sont liées à la longueur et au diamètre du tuyau utilisé, ainsi qu'à la présence de coudes.

Pour calculer la perte de charge totale d'une installation, deux informations sont donc indispensables : le débit et la longueur totale de tuyau.
Il suffit ensuite d'utiliser le tableau suivant où les pertes de charges sont données
en cm/m.
Si les pertes de charge dépassent 5 à 10 m, il faut choisir un tuyau d'un diamètre plus important.

 

perte de charge

débit en m3/h

 

Ces valeurs sont surestimées pour tenir compte des coudes, clapets, vannes…

Exemple: soit 10m de tuyau diamètre 40mm avec un débit de 6m3/H, la perte de charge totale sera de 17x10=170cm. Cela équivaut à ajouter une remontée de 1,7m.

Si on avait choisi un tuyau de diamètre 50mm, la remontée n'aurait été que de 80cm.

 

C'est avec cette HMT et les tableaux d'amortissement de débit en fonction de la hauteur de relevage des pompes que l'on déterminera le choix de sa pompe.

 

Pompe de cascade

 

Si vous souhaitez installer une cascade dans votre bassin de jardin, les critères de choix vont être un peu différents. On va dans ce cas rechercher le côté esthétique. Pour un rendu intéressant, on va compter qu’il passe 1,5L d’eau par minute sur chaque centimètre de votre lamier. Pour le calcul du débit nécessaire on calculera donc de la manière suivante :

Débit en L/H=  Largeur de la cascade en cm x 1,5 x 60

Par exemple, pour une lame d’eau de 50cm de large on aura un débit de 4500L/H

 

Bien sûr, là encore il faudra majorer ce débit en tenant compte des pertes de charge.

 

Pour une cascade plus douce type mur d’eau comptez seulement 0,5 à 1L par cm ; pour une cascade plus dynamique, augmentez cette quantité en fonction de l’effet souhaité.

Malgré toutes ces informations vous hésitez encore entre plusieurs pompes...

Après vos différents calculs, plusieurs pompes peuvent convenir à votre situation! Alors, que choisir?

Souvent c'est alors le coût qui va orienter votre choix. Néanmoins, il est sage d'envisager non pas le coût immédiat de votre pompe, mais le coût à long terme.

En effet, votre pompe va fonctionner 24/24H et 7/7j. Si vous ramenez la consommation en kWH consommés sur un an, vous aurez alors une surprise de taille! 

Considérons une moyenne de 14.67 centimes d'euros pour un kWH (données comparées au 18/08/2015).

Une consommation de 10W sur 24h pendant 365 jours revient à une consommation totale de 87.6kWH.

L'impact annuel sur votre facture énergétique est de 12.85€

Avec ce calcul, il est parfois préférable de prendre une pompe un peu plus chère à l'achat, l'écart se compensera au niveau de votre bilan d'énergie... et de votre empreinte écologique

A méditer!!!