La sécurité autour de votre bassin ou de votre piscine

 

« Piscine protégée

Faut quand même surveiller »

 

Des statistiques alarmantes

L’Institut de Veille Sanitaire rapporte des données inquiétantes pour l’été 2015 (période du 1er Juin au 30 aout 2015) avec, sur les 976 noyades (mortelles ou suivies de séquelles) enregistrées, tous milieux confondus, mer, piscine, étangs…,  140 noyades en piscines privées à usage familial (dont 51 décès) et 32 dans des lieux plus insolites tels que bassins, baignoires… En 2012, les données étaient de 93 noyades en piscine familiale (dont 28 décès) et 34 en lieux « insolites ».

 

Sur la période estivale 2015, 12 enfants de moins de 5 ans ont perdu la vie dans une piscine familiale.

 

Bassins et piscines, quelle que soit leur taille, leur profondeur, attirent les jeunes enfants. Que ce soit pour jouer dans l’eau ou pour regarder les poissons, les libellules, les petits ne sont pas conscients du danger encouru.

 

Pour que ces points d’eau ne deviennent pas votre cauchemar, pour qu’ils ne soient pas le théâtre d’un accident dramatique, quelques règles de sécurités s’imposent.

 

Les lois applicables au domaine de la piscine ne sont pour l’instant pas en vigueur pour le bassin d’ornement. Toutefois, rien n’empêche de les appliquer !

 

Rappel des dispositifs « piscine »

 

Pour être en conformité avec la loi, les propriétaires de piscines peuvent s’équiper, au choix, de l’un des 4 dispositifs de sécurité mentionnés par la loi et conformes aux normes :

 

  •  LES ALARMES (norme NF P 90 307-1) doivent être conformes au décret 2009-873 du 16 juillet 2009 s’il s’agit d’alarmes par immersion.

  •  LES BARRIERES (norme NF P 90 306), souples ou rigides. 

  •  LES COUVERTURES de sécurité (norme NF P 90 308) : couvertures automatiques, fonds mobiles, couvertures à barres, bâches tendues au dessus des margelles (à ne pas confondre avec les couvertures à bulles qui ne sont pas des dispositifs de sécurité).

  •   LES ABRIS de piscines (norme NF P 90 309), hauts ou bas, télescopiques, relevables…

Et pour un bassin d’ornement ?

« Par piscines, il faut entendre bassins destinés à la baignade, la loi n’a pas défini de dimensionnement, ni prévu de dérogation. Les piscines « naturelles », spas et jacuzzis doivent donc être équipés, ce qui n’est pas le cas des mares, bassins d’ornements, etc. »

 

Mais ce n’est pas parce que ce n’est pas obligatoire qu’on ne peut pas le faire. Si vous estimez que votre plan d’eau constitue un danger pour votre enfant, adoptez un système de protection !

Il est évident que certaines de ces solutions sont difficilement applicables à un bassin, néanmoins on peut concevoir qu’une alarme de périmètre soit installée sans dégrader l’aspect visuel de votre jardin d’eau. L’installation de barrières rendant la rive inaccessible peut aussi protéger vos bambins d’une chute inopinée l'eau.

 

Mais le meilleur des  dispositifs ne vous dispensent pas d’une vigilance accrue.


La surveillance d’un adulte responsable est indispensable, en complément des installations de sécurité conformes aux normes. Aucun système de protection ne saurait en effet se substituer à la surveillance d’un adulte.

Lorsque plusieurs adultes sont présents, il est judicieux de désigner un seul adulte responsable de la surveillance du bassin ou de la piscine.

 

 En effet, si aucun adulte n’a clairement été désigné, chacun pense que l’autre surveille !


Quant aux enfants, même si il parait difficile de les responsabiliser, il est toutefois sage de les sensibiliser au danger. Cela peut se faire dès le plus jeune âge. Voici par exemple un petit livre pédagogique pour faire une approche des dangers de l’eau : "Frétin veut découvrir le monde" de  Bruno Voland et Jolida, un aperçu ici:

 

Les enfants et les plans d’eau : le bon sens prime

  • quel que soit le type de « point d’eau », ne jamais laisser un enfant tout seul

  • désigner un seul adulte responsable de la surveillance,

  • équiper l’enfant de brassards, d’un maillot de bain à flotteurs (norme EPI – Equipement de Protection Individuelle) dès qu’il est à proximité de la piscine (attention : la bouée est un équipement insuffisant, pour les petits enfants qui ne savent pas l’utiliser)

  • garder à proximité du plan d’eau : une perche, une bouée et un téléphone pour donner l’alerte le plus vite possible

  • après le bain, ranger les objets flottants : jouets, bouées, objets gonflables

  • après avoir nourri les poissons du bassin, ranger les aliments dans un lieu inaccessible aux enfants

  • en quittant les abords du plan d’eau, remettre en place le dispositif de sécurité

  • apprendre à nager aux enfants dès l’âge de 4 ans et leur faire prendre conscience du danger

  • se former aux gestes de premier secours

 

Pour en  savoir plus…

Vous vous posez encore des questions ?

Voici un lien qui répond aux questions les plus fréquentes :

http://www.territoires.gouv.fr/Securite-des-piscines?id_courant=384

http://www.inpes.sante.fr/10000/themes/accidents/noyades.asp