Pourquoi et comment faut-il renouveler l'eau de votre bassin de jardin?

Effectuer un changement d’eau consiste à prélever l’eau de votre bassin et à la remplacer par de l’eau « neuve ».

Pourquoi cela est-il si important?

Le bassin est un milieu clos dont le volume est relativement petit la plupart du temps. Dans ce volume la quantité de poisson est souvent élevé compte tenu de ce volume (pourcentage de biomasse important). Si, en étang naturel (hors pisciculture) l'homme n'a pas ou peu besoin d'intervenir, il n'en va pas de même pour nos bassins. Sur un plan d'eau, le milieu naturel retraite par lui même les déchets induits par les poissons (écologie du milieu aquatique). Sur nos retenues d'eau confinées, nous allons devoir donner un coup de pouce à Dame Nature, le milieu naturel" dans ce cas précis n'étant pas suffisant pour absorber la pollution induite par les poissons. C'est ainsi que nous allons mettre en place une filtration, une aération et un renouvellement partiel et régulier de l'eau. Filtration et aération permettront de traiter biologiquement les rejets azotés des poissons, le renouvellement quant à lui diminuera notamment la charge finale en nitrate et reminéralisera le milieu.

Voyons cela de plus près...

L’entretien de votre bassin…
La filtration va avoir un rôle fondamental sur votre bassin. Elle va éliminer les déchets toxiques à court terme du milieu. Pour autant, les produits issus de la dégradation de ces matières sont rejetés dans le milieu et s’y concentrent au fil des jours. L'accumulation d’une pollution de fond par des phosphates, nitrates et éventuellement des protéines non dégradées inhibent la croissance des poissons et nuisent à leur santé. En procédant à des renouvellements d’eau, on va donc diluer cette charge de pollution, limiter l’effet néfaste de celle-ci. En réalisant ce geste régulièrement, on garde donc un équilibre optimum au sein du plan d’eau.

Dans un autre registre, tout comme nous, les poissons consomment également des oligo-éléments et minéraux. Certes, ils en trouvent dans leur nourriture, mais une part provient des échanges qu’ils réalisent directement avec leur milieu de vie. Les changements d'eau vont alors fournir de nouveau des oligoéléments et des minéraux dans votre eau.

Comment procéder?

Effectuer un renouvellement se fait aisément si l'on s'astreint à un bon rythme. L'idéal serait un renouvellement continu, tel une fuite d'eau avec un trop plein sur le bassin. De cette manière, les paramètres physicochimiques du bassin ne sont pas bouleversés, et la vie du bassin non plus! 

Plus facile reste le renouvellement ponctuel, 5 à 10% chaque semaine. Si on oublie? et bien tant pis, il est préférable d'éviter un renouvellement plus important la semaine d'après qui risque d'apporter une variation plus sensible des pH/KH/GH voire de la température. On réservera les changements d'eau importants à des interventions d'urgence, comme une brusque montée de nitrites par exemple.

La bonne eau…

Dans la plupart des cas, l’eau que l’on utilise pour réaliser ces renouvellements est celle de la concession. Exempte de germe, minéralisée, elle apparait comme la meilleure candidate ! Attention toutefois car l'eau peut être chlorée; dans ce cas, le bénéfice du changement n’est pas aussi évident qu’il y parait.

L'eau chlorée, ou chloraminée dans certains cas, est produite par les distributeurs d'eau qui ajoutent ces deux produits chimiques pour désinfecter le liquide. Chaque jour, l'eau de nos canalisations est testée afin de contrôler l’absence de spores, ou autres organismes pathogènes. S’il y a contamination, les dosages en agents désinfectant pourront être revus à la hausse rendant l’eau un peu plus agressive (voire toxique) pour nos compagnons aquatiques dont la tolérance à ces composés est moindre (taux <0.1ppm).

En brisant le jet du flux d'eau lorsque vous complétez le niveau, vous dissiperez lentement une partie des dérivés chlorés. Vous pouvez également envisager de laisser l’eau reposer 24H avec une bonne oxygénation, cela éliminera par échange gazeux ces composés irritants.

Et l’eau de pluie ?

La récupération d’eau de pluie (en région dont la pollution atmosphérique n’est pas trop importante) peut être une solution pour compléter son bassin. Attention toutefois, celle-ci est déminéralisée et il sera certainement judicieux de faire des apports supplémentaires en minéraux afin de conserver des paramètres de dureté/pH dans la norme. Par ailleurs, veillez à l’état sanitaire de cette eau lors de sa conservation. Il serait malheureux d’introduire par ce biais des bactéries pathogènes dans votre plan d’eau.

L’utilisation de l’eau de forage ou de puits devra se faire uniquement après contrôle de ses qualités chimiques et bactériologiques (présence de pesticides, nitrates, bactéries…)

Pour finir, notez qu’en période chaude, venteuse, le niveau de nos bassins diminue suite à l’évaporation. Compléter le manque lié à l’évaporation n’est pas renouveler ! Lors de l’évaporation, les agents polluants sont demeurés dans votre bassin, s’y sont concentrés. En complétant le niveau, vous revenez à la concentration de départ, et ne diluez en aucun cas ces composés…

Et l'écologie dans tout ça?

Nombreux sont ceux qui ne font pas de changement d'eau, du tout, pour diverses raisons (financière, écologique, ou simplement car ils n’en voient pas l’intérêt).

 

Certes il est dans l’air du temps d’économiser l’eau, et remplir son bassin peut ressembler à du gaspillage, voire un acte incivil en période estivale.  

En réalité, il faut aborder le problème sous un autre angle. Vous avez fait le choix d’avoir un bassin. Dans ce bassin vous y avez installé des poissons : des poissons rouges, quelques koi, vous avez peut-être envisagé un esturgeon, une ide… pourquoi pas. Bien sûr vous prenez cette décision pour le côté esthétique mais aussi et surtout parce que vous aimez les animaux aquatiques. En les plaçant dans votre bassin, vous devenez leur protecteur, vous êtes le garant de leur bonne santé et de leur « bien-être ».

A ce stade, remplir votre bassin ne relève plus du gaspillage mais de la nécessité de maintenir des espèces vivantes dans de bonnes conditions. Au même titre que vous achetez de la litière pour votre chat, ou que vous emmenez votre chien chez votre vétérinaire.

Malgré cela, si envoyer votre eau usée de bassin à l’égout vous chagrine encore, recyclez là: utilisez là pour arroser votre potager ou  votre pelouse ou encore pour laver votre voiture !

Pour conclure, renouveller partiellement et régulièrement l'eau de votre bassin contribue à la bonne santé de vos poissons et favorise leur croissance. 

Bref, pensez à vos salades et prélevez 10% chaque semaine dans votre bassin pour les arroser !!